Astrologie Libre

La synastrie

Sommaire:

1 Généralités

Synastrie vient de syn qui veut dire réunir et de astron qui signifie étoile. C'est la réunion d'étoiles dans un ciel commun, l'union de deux ou plusieurs masses d'énergie qui tentent de fusionner vers un même but.

L'étude de la synastrie est celle des échanges entre deux ou plusieurs personnes, des multiples interactions à l'oeuvre entre individus, quelles soient apparentes ou pas. Car, «on ne peut pas ne pas communiquer». C'est aussi en vivant avec les autres que l'on peut prendre conscience de nos imperfections, que l'on peut apprendre à devenir un être humain vraiment complet. Même si les moments de solitude nous permettent d'approfondir notre compréhension de nous-mêmes, rien de tel que le face à face pour en amorcer le processus. C'est ainsi que l'on peut voir à l'oeuvre les multiples facettes de notre personnalité, prendre conscience de nos forces et de nos faiblesses et faire de nombreuses remises en question.

L'étude de la synastrie nous permet d'évaluer le degré de compatibilité entre deux personnes ainsi que le type d'adaptation qui sera nécessaire afin d'établir une relation harmonieuse. Mais avant d'étudier si deux personnes vont bien ensemble, il convient de voir d'abord si chacune a possède des aptitudes aux relations». L'individu concerné est-il d'abord attiré par la vie à deux, ou préfère-t-il, pour telle ou telle raison, vivre en solitaire? Est-il capable de vivre une relation saine et enrichissante ou est-il impossible à vivre pour l'autre personne impliquée? Quel genre de relation recherche-t-il? Peut-il apporter quelque chose aux autres et recevoir ce dont il a besoin? Une étude préalable de la capacité de chaque individu à vivre en couple est donc nécessaire.

Il est important, lorsque l'on compare deux thèmes, de regarder si les dominantes respectives s'accordent entre elles. Si elles sont de nature trop divergente, ça risque d'être plus difficile.

D'après Ronald Davison, il est préférable que les planètes angulaires des deux thèmes soient différentes, sinon, cela risque de causer de la discorde. Il dit aussi qu'une planète isolée au-dessus ou au-dessous de l'horizon aurait besoin d'être soutenue favorablement par une planète de l'autre thème, car elle représente un facteur psychologique très accentué et il est important que ce facteur reçoive de bons aspects de l'autre thème.

Lorsque l'on compare deux thèmes, on peut aussi tenir compte de la réception mutuelle. Si quelqu'un, par exemple, a le Soleil conjoint à Saturne, il y aura compatibilité avec quelqu'un ayant le Soleil en Capricorne. Quelqu'un ayant la Lune en IX pourra s'harmoniser avec un autre ayant la sienne en Sagittaire ou encore un homme ayant la Lune en conjonction à Uranus pourra s'unir avec une femme ayant Uranus angulaire ou le signe du Verseau dominant.

En général, les gens sont bien disposés envers ceux qui stimulent leurs aspects harmoniques et éprouvent plus de difficultés à établir une communication harmonieuse avec ceux qui ravivent leurs aspects dissonants. Toutefois, lorsque deux personnes ont des aspects stressants entre même planètes, chacune peut s'identifier fortement aux difficultés de l'autre. Cette relation permet alors aux deux personnes impliquées de reconnaître certains patterns psychologiques difficiles en eux et d'apprendre ainsi à mieux les contrôler. Toutefois, si l'une des deux ne veut pas prendre conscience de certains de ses patterns dérangeants, elle peut être irritée de les retrouver chez l'autre.

Il arrive souvent que les contraires s'attirent. Un individu, par exemple, chez qui le thème dénote un goût de puissance, de domination, d'indépendance, peut s'unir à quelqu'un qui sera marqué par les caractéristiques contraires: soumission, dépendance, possessivité. Mais si les opposés sont trop opposés, les partenaires n'ont rien à partager ensemble et il en résulte un désaccord profond.

Si on prend deux individus, dont l'un est très démonstratif et ouvert et l'autre très réservé et secret, on peut s'attendre à des conflits, peu importe le nombre d'aspects harmoniques, à cause d'un désaccord profond au niveau de la personnalité. Cela ne veut pas dire qu'ils ne réussiront pas à vivre ensemble, mais qu'ils n'en retireront rien.

Pour comparer deux cartes du ciel au niveau sentimental, il faut d'abord déterminer le degré d'attraction et les indices de durabilité entre les deux personnes. Puis, on compare les différents tempéraments et types en étudiant les éléments entre eux ainsi que les signes cardinaux, fixes et doubles. Ensuite, on recherche des indices de compatibilité au niveau mental et sexuel. On observe aussi le Saturne de l'un dans la carte du ciel de l'autre. Enfin, on analyse les différents interaspects présents entre les deux cartes du ciel.

2 L'attraction

Pour que l'attraction soit profonde, et non pas superficielle, il faut trouver des facteurs astrologiques qui déterminent une attraction forte et solide.

Puisque l'Ascendant parle de la personnalité et du magnétisme, les aspects de l'Ascendant de l'un avec des planètes de l'autre sont un indice de compatibilité.

Le Soleil, la Lune, Vénus ou Mars dans le signe ascendant ou descendant de l'autre personne indique une forte attraction. Mercure et Jupiter sont aussi favorables, bien qu'ils ne possèdent pas une attraction romantique, mais plutôt mentale ou philosophique.

Si l'Ascendant ou le Descendant de l'une ou l'autre personne n'est pas impliqué avec les planètes de l'autre thème, l'attraction est la plupart du temps insuffisante pour qu'il en résulte une union.

En ce qui concerne les aspects entre les planètes, voici ceux qui sont générateurs d'attraction:

Soleil en conjonction, sextile, trigone ou opposition à la Lune

Il est mieux pour une relation que ce soit le Soleil de l'homme qui fasse un aspect à la Lune de la femme, car le Soleil représente les qualités masculines et la Lune les qualités féminines, mais l'attraction est présente dans un cas comme dans l'autre. Si c'est le Soleil de la femme qui fait un aspect à la Lune de l'homme, la femme peut dominer dans le couple, chercher à diriger.

Vénus en aspect à Mars

Un aspect entre Vénus et Mars stimule l'affection et le désir. En conjonction, en sextile ou en trigone, l'attraction mutuelle est forte. En carré ou en opposition, l'attraction est forte également, mais il peut y avoir de la friction à cause de jalousie, d'émotions trop fortes ou d'attraction mêlée de répulsion. Il est possible aussi qu'une seule personne éprouve de l'attraction. À moins qu'il n'y ait de bons indices de durabilité, ces relations sont habituellement courtes.

Vénus en conjonction, sextile, trigone ou opposition à Uranus

Cet aspect est porteur de magnétisme, de stimulation, d'excitation, de fascination. C'est souvent un aspect de coup de foudre qui peut amorcer une relation inhabituelle, non conventionnelle.

Uranus en conjonction, sextile, trigone au Soleil ou à la Lune

Attraction romantique.

Vénus conjointe, sextile, trigone ou opposée au Soleil ou à la Lune

Attraction sentimentale, sympathie, goûts et intérêts mutuels.

Mars en conjonction, sextile ou trigone au Soleil ou à la Lune

Attraction.

Mars opposé au Soleil ou à la Lune est contraire à l'harmonie

Cause des tensions, des irritations. Le carré indique parfois de l'attraction, mais elle est habituellement passagère, à moins que de bons indices de durabilité existent.

3 La durabilité

Pour étudier les indices de durabilité entre deux cartes du ciel, on étudie les Soleil des deux individus entre eux, ainsi que les maîtres de l'Ascendant et du Descendant des deux personnes impliquées.

Le Soleil

Puisque le Soleil représente l'individualité et le tempérament, ainsi que nos buts dans la vie, il est important, pour qu'une relation soit durable, que les Soleil ne fassent pas d'aspect dissonant entre eux, car cela indique que les gens vont dans des directions contraires, ce qui est peu propice à une relation durable. Les Soleil en carré sont porteurs de tensions. Ils peuvent indiquer des aspirations, des buts différents ou des tempéraments trop dissemblables pour s'harmoniser ensemble. Les Soleil en opposition s'attirent souvent; les deux individus peuvent s'adapter et s'ajuster facilement à l'autre ou bien en être totalement incapables.

Si les Soleil sont en carré ou en opposition dans des signes fixes, il peut exister de nombreuses difficultés à se comprendre et à s'ajuster, car il y a un manque de flexibilité. Dans un tel cas, c'est le plus souvent à la femme de faire des compromis, des concessions, ce qui lui cause de la frustration et l'empêche d'exprimer pleinement son individualité, c'est-à-dire son Soleil.

Lorsque les Soleil sont en harmonie, c'est un excellent indice de durabilité, car les personnalités sont suffisamment en harmonie pour coexister et il existe des buts similaires.

Les Soleil en sextile sont de très bon augure, surtout s'ils se situent de plus dans le même décan (par exemple, Soleil dans le premier décan du Sagittaire en sextile au Soleil dans le premier décan de la Balance).

Les Soleil dans le même signe peuvent amener ou bien beaucoup de complémentarité ou bien beaucoup d'antagonisme, dépendant des autres interaspects.

Les Soleil dans des signes gouvernés par la même planète (Bélier et Scorpion, Taureau et Balance, Gémeaux et Vierge, Sagittaire et Poissons, Capricorne et Verseau) permettent aux individus de s'adapter facilement l'un à l'autre. Ils possèdent des points de vue similaires, une approche semblable de la vie et de ses problèmes qui leur permettent de vivre ensemble même si leurs tempéraments peuvent être conflictuels d'autre part.

Les maîtres de l'Ascendant et du Descendant

Si les maîtres de maison VII des deux personnes impliquées forment un aspect dissonant entre eux, cela demande des efforts et des sacrifices considérables pour s'adapter l'un à l'autre. S'ils forment un aspect harmonique, c'est un bon indice de compatibilité. Mais, dans un cas comme dans l'autre, tout aspect entre les deux maîtres de l'ascendant semble indiquer une relation d'une grande importance et d'une grande intensité, souvent de nature karmique.

Pour qu'une relation soit durable, elle doit absolument comporter certaines des combinaisons énumérées ci-dessous. Sinon, l'union ou sa durabilité sera impossible, malgré tous les indices d'attraction pouvant exister.

Voici quelques autres facteurs favorables à la durabilité:

4 Les différents types et tempéraments

Pour qu'il y ait durabilité, il faut que tempéraments et types s'accordent. Les tempéraments dépendent des signes de feu, terre, air et eau, tandis que les types dépendent des signes cardinaux, fixes et mutables.

Si les partenaires ont la majorité des planètes dans le même élément ou dans les mêmes signes cardinaux, fixes ou mutables, les tempéraments sont similaires, mais cela peut causer de la tension et des conflits.

Les différents tempéraments

Stephen Arroyo insiste beaucoup sur la comparaison des éléments, considérant ceux-ci comme des champs énergétiques qui affectent puissamment l'harmonie entre deux personnes. Il est donc important d'étudier la position des planètes en rapport avec les éléments. Il affirme:

On prédira sans risques, en présence de champs énergétiques incompatibles et inharmonieux, que les partenaires se sépareront. Il ne s'agit que d'une question de temps.
[1]

Chaque personne possède un champ énergétique particulier. Dans l'étude des thèmes comparés, il convient de cerner comment les énergies de l'un peuvent fusionner avec celles de l'autre et où elles peuvent se heurter. L'analyse des éléments permet de savoir si les personnes sont capables de se «nourrir» mutuellement.

Si, dans un thème, un élément fait défaut, on peut regarder si l'autre thème compensera ce manque. Mais si quelqu'un est fortement marqué par le feu et dépourvu d'eau, il est faux de dire qu'il ira bien avec quelqu'un à dominante eau. Il pourra être attiré par une telle personne parce qu'elle a quelque chose qu'il n'a pas, mais à long terme, cette relation risque fort de se dégrader.

Il faut aussi regarder si la personne a un problème lié à un certain élément. Par exemple, si quelqu'un a trois planètes en Cancer qui font carré à une autre en Balance, il aura un problème à exprimer harmonieusement son élément eau. Il pourra tirer profit d'une relation avec une personne ayant des planètes en Poissons ou en Scorpion, car ces planètes feront trigone aux siennes, lui permettant ainsi de les exprimer plus adéquatement.

Il est fortement préférable que les deux personnes impliquées aient leurs ascendants dans des signes compatibles.

Les tempéraments compatibles:

Feu et air vont bien ensemble car ils ont tous deux besoin de l'autre. L'air a besoin du feu pour l'aider à concrétiser ses nombreuses idées et le feu a besoin de l'air car sinon, il est très actif mais ne sait pas trop ce qu'il fait. Il lui faut l'oxygène que lui apporte l'air pour brûler. Malgré une communication généralement bonne, il peut y avoir une certaine difficulté au niveau émotionnel, l'air étant relativement détaché de ses émotions ou incapable de les exprimer et le feu étant tout feu, tout flamme.

Feu et feu s'entendent sur le même type d'activité et peuvent s'avérer très efficaces lors d'une action commune. Ça crée un mélange où l'on ne s'ennuie pas, où il y a beaucoup de créativité, mais qui peut devenir épuisant à la longue, chacun ayant un goût naturel pour la domination. En cas de conflits, leur colère s'exprime ouvertement et de façon abrupte. Ils ont tendance à faire des extravagances qui peuvent nuire à leurs finances. Au niveau sexuel, ça va bien; les deux sont animés de la même fougue.

Terre et terre ont une même sensibilité à l'égard du temps, ils se renforcent mutuellement leurs besoins de sécurité, leur façon d'aborder la vie d'un point de vue pratique. Leur relation peut être très profitable au niveau matériel et financier. Ce n'est toutefois pas une relation très exaltante, l'habitude en étouffe toute fraîcheur. Mais elle s'avère souvent très durable. Au niveau sexuel, ça fonctionne généralement bien; ce n'est pas un domaine qui suscite des remises en questions et il s'installe donc dans une certaine routine, le goût de la nouveauté et de la fantaisie n'étant pas ce qui les caractérise.

Air et air échangent facilement leurs idées et sont compatibles intellectuellement. Ils se plaisent à échanger des idées, à analyser et à décortiquer les choses, mais ils ne doivent pas pour autant en oublier les réalités pratiques. La relation peut prendre une tournure cérébrale ou platonique. Au niveau physique, ils apprécient tous deux la subtilité et une certaine forme de fantaisie.

Eau et eau ont une sensibilité presque médiumnique qui leur permet de se comprendre sans paroles. Hypersensibles, ils s'accrochent l'un à l'autre plutôt que d'affronter leurs difficultés. La relation est souvent durable, même si elle est parfois insatisfaisante.

Eau et terre se complètent et comblent mutuellement leurs besoins de sécurité. Ils s'irritent parfois parce que la terre est trop rationnelle et l'eau trop émotive. Ils sont tous deux intériorisés et peuvent être portés à refouler leurs émotions ou entretenir des pensées pessimistes. Au niveau physique, cette relation fonctionne généralement sans heurts.

Les tempéraments incompatibles:

Les énergies incompatibles provoquent un épuisement du champ magnétique à différents niveaux.

Feu et terre ne font pas très bon ménage; la terre, si elle est trop abondante, étouffe le feu et celui-ci, s'il est trop fort, assèche la terre. Mais d'autre part, l'énergie et l'enthousiasme du feu alliés au réalisme et à la solidité de la terre peuvent être très productifs. À la longue toutefois, la terre peut se lasser de l'impulsivité du feu et ce dernier s'embêter dans les ornières de la routine, trouvant la terre trop lente et conservatrice. Au niveau sexuel, le feu est trop fougueux pour la terre et celle-ci pas assez fantaisiste pour le feu. Pour que la relation fonctionne bien, le feu doit cesser de laisser la terre s'occuper de tous les aspects pratiques et la terre doit apprendre à être un peu plus spontanée et innovatrice, à laisser tomber un peu sa routine.

Air et eau: L'eau, introvertie et lente, s'accommode mal de la rapidité et de la légèreté de l'air. L'air est détaché du monde des sentiments alors que l'eau s'en nourrit. Au début, l'air est attiré par la sensibilité de l'eau tandis que cette dernière est fascinée par la souplesse d'esprit de l'air. Mais à la longue, l'air reproche à l'eau sa trop grande sensibilité et l'eau reproche à l'air son insensibilité. Si ces éléments sont bien conjugués, l'air peut aider l'eau à rationaliser ses sentiments et l'eau peut aider l'air à devenir plus sensible aux sentiments des autres.

Air et terre: L'air, si volatile, peut choquer la terre et celle-ci, si compacte, peut donner à l'air une sensation d'étouffement. Par contre, la terre et l'air sont tous deux rationnels. La différence, c'est que l'air applique ses idées à un niveau abstrait tandis que la terre cherche à le faire à un niveau concret. Mais ensemble, ils peuvent accomplir beaucoup. Au niveau sexuel, l'air peut trouver que son partenaire manque de raffinement et la terre peut être frustrée du fait que l'air ne peut répondre à un stimuli purement physique et dénué de toute subtilité.

Feu et eau se fascinent mutuellement, mais leur sensibilité est trop différente pour qu'ils s'entendent bien dans le quotidien. Le feu est direct, soupe au lait, mais il oublie vite; l'eau est très susceptible, sensible à toute blessure et n'oublie pas. Elle garde le torrent de ses émotions à l'intérieur, le feu les répand bruyamment à l'extérieur. Au niveau sexuel, le feu a une forte pulsion mais l'eau peut devenir amorphe si elle se sent mal dans ses émotions.

Les tempéraments neutres:

Le Soleil dans le même signe: «les partenaires ne se rechargent pas l'un l'autre avec efficacité; ils tendent à s'unir et à agir comme un élément unique» (M.A. Born to heal).

Les différents types

Les différents types se basent sur la comparaison des structures cardinales, fixes ou mutables qui dominent dans les deux cartes du ciel. Voici les diverses combinaisons possibles:

Cardinal-cardinal: pas facile, il y a des conflits d'autorité parce que les deux veulent être chefs. Mais ça peut être bon pour une relation active, si les partenaires ont des buts communs. Chacun a besoin d'une certaine liberté et indépendance.

Cardinal-fixe: La force d'action du cardinal rencontre l'immuabilité du fixe. Ce n'est pas facile, à moins que chacun ait suffisamment de signes doubles ou d'autres facteurs favorisant l'adaptabilité.

Cardinal-double: Ça peut être une relation dynamique, mais ça manque souvent de solidité.

Fixe-fixe: Ça peut être bon; les deux aspirent à une continuité de la relation. Mais les natifs sont portés à se montrer inflexibles, obstinés, à ne pas faire facilement de concessions. Il y a aussi propension à la jalousie et à la possessivité.

Fixe-double: Peu facile, l'un bouge trop et l'autre pas assez.

Double-double: Pas facile parce que ni l'un ni l'autre ne sait ce qu'il veut, ce qui engendre des discussions continuelles. Si les aspects sont harmoniques, ça donne une bonne compatibilité intellectuelle et une facilité pour s'adapter ensemble. La relation peut s'avérer instable, à moins que Saturne soit fort et harmonique dans chaque thème.

5 La polarité Soleil-Lune

L'harmonie est beaucoup plus grande s'il y a compatibilité entre le Soleil et la Lune des deux partenaires (Soleil-Soleil, Soleil-Lune, Lune-Lune, Lune-Soleil). S'il y a harmonie entre ces facteurs, ça indique unicité, identification réciproque. Chacun vitalise l'autre et encourage sa libre expression. Ça donne souvent un type d'amour très élevé, une acceptation et une sensibilité mutuelles, une relation plus satisfaisante que celle qui ne serait fondée que sur de bons aspects de Vénus, par exemple.

Lorsque les éléments du Soleil et de la Lune des deux partenaires sont incompatibles, ce sont des unions qui ont souvent la vie brève ou qui persistent en dépit d'une frustration constante de l'un des deux partenaires.

6 La compatibilité mentale

Pour juger de la compatibilité mentale entre deux individus, il convient d'étudier les interaspects se formant entre la Lune de l'un et le Mercure de l'autre ou entre les deux Mercure.

Mercure en conjonction, sextile ou trigone à Mercure ou à la Lune

Harmonie au niveau des idées et des points de vue, capacité de comprendre le point de vue de l'autre en cas de désaccord, sens de l'amitié, stimulation mentale, intérêts communs.

Mercure en opposition à Mercure ou à la Lune

Favorable, mais pas aussi bon que la conjonction, le sextile ou le trigone.

Mercure en carré à la Lune

Interaspect peu conflictuel, mais indicateur de légères différences au niveau des idées et des intérêts.

Mercure en carré à Mercure

Grande difficulté à se comprendre au niveau mental et à s'ajuster à l'autre.

Mercure en conjonction, sextile ou trigone au Soleil ou à la Lune

Favorise la compréhension mutuelle et la capacité de faire des concessions.

Mercure ou la Lune en harmonie à Jupiter

Intérêts communs, stimulation, compréhension, enrichissement mental

7 La compatibilité sexuelle

Une bonne compatibilité sexuelle se voit avec des interaspects harmonieux entre Vénus et Mars. Il faut aussi observer les aspects harmoniques qui se font entre l'Ascendant de l'un et le Soleil, la Lune, Vénus ou Mars de l'autre.

8 La position de Saturne

Il est important d'étudier où tombe le Saturne de l'un dans la carte du ciel de l'autre, car Saturne parle du sens des responsabilités, du devoir, de la discipline ou des qualités stabilisantes de l'un qui peuvent affecter l'autre.

Si le Saturne de l'un tombe dans un angle de l'autre, et plus particulièrement si c'est le Saturne de la femme, cette position peut être difficile à vivre. Saturne risque de limiter les ambitions de l'autre dont l'angle est impliqué, de se montrer trop critique ou exigeant, de lui imposer trop de responsabilités. Si le Saturne de l'homme tombe dans un angle de la femme, il peut exercer sur elle une influence restrictive et frustrante et cela est encore pire si le Saturne de l'homme forme un carré au Soleil, à la Lune, au Mars ou au Vénus de la femme.

La maison où tombe le Saturne de l'autre est un domaine où l'autre peut nous limiter, nous critiquer ou nous imposer des devoirs et des responsabilités.

9 Les interaspects

Les interaspects les plus importants à regarder sont les aspects proches (à moins de quatre degrés) impliquant les planètes personnelles, l'ascendant ou le descendant (sauf si une planète plus lente agit comme dominante dans un des deux thèmes).

Les interaspects qui sont présents deux fois (appelés aussi aspects doubles) indiquent toujours un type majeur d'échange d'énergie entre les deux personnes (par exemple, le Soleil de A est en carré au Pluton de B et le Soleil de B est opposé au Pluton de A). Si un couple a un aspect double dissonant, ça peut toujours aller, mais s'il en a deux ou plus, la relation est pratiquement impossible ou invivable. Cet effet redoublé indique une question dominante dans la relation.

Les conjonctions à l'Ascendant, au Descendant, aux maîtres de l'Ascendant ou du Descendant sont très importantes. Elles indiquent la coloration générale à long terme de la relation.

On peut aussi regarder l'harmonie ou le désaccord entre les planètes des deux personnes en se basant sur les éléments où se trouvent les planètes. Comparer surtout les deux Soleil, les deux Lunes, les deux Mercure, les deux Vénus et les couples Vénus/Lune et Soleil/Mars.

Si une planète fait une catégorie particulière d'aspects, elle représente un type d'échange qui caractérise la relation entière. Par exemple, si le Mercure d'une femme fait de nombreux carrés aux planètes de l'homme, cette femme se sentira fortement incomprise dans la relation, elle aura l'impression que l'autre ne l'écoute pas, n'est pas attentif à ce qu'elle cherche à exprimer.

Si, par contre, le Jupiter de l'un fait de nombreux aspects harmoniques avec les planètes de l'autre, il y a de fortes possibilités d'épanouissement. C'est une relation positive où les partenaires font preuve de tolérance.

Quelques aspects stressants sont souhaitables dans une relation, car sinon, celle-ci deviendrait trop ennuyante. Une forte prédominance d'aspects harmoniques entre deux cartes peut indiquer une relation trop calme, pas assez stimulante. Si les cartes sont trop similaires, il risque d'y avoir manque de complémentarité entre les natifs, et cela peut engendrer de la rivalité plutôt que de la coopération.

Les interaspects les plus problématiques sont ceux impliquant Saturne, Uranus, Neptune ou Pluton de l'un avec les planètes personnelles ou l'ascendant de l'autre. Ce sont ces aspects qui sont le plus souvent porteurs de conflits et de mésententes. Ils éveillent la nature négative des planètes qu'ils touchent, à moins que ces aspects ne soient contrebalancés par des aspects harmoniques du Soleil, de Jupiter, de Vénus ou de Mercure.

Deux planètes peuvent sembler ne pas être compatibles, comme par exemple, une Vénus en Gémeaux et une Vénus en Capricorne. Mais si la Vénus en Gémeaux fait un carré à Saturne, elle prend de ce fait une teinte Capricorne, et devient plus compatible avec la Vénus Capricorne.

Arroyo constate que les relations les plus longues et les plus heureuses impliquent au moins une conjonction proche avec Jupiter (surtout avec l'ascendant ou une planète personnelle). La personne dont le Jupiter est concerné sait mettre en valeur ce qu'il y a de meilleur dans la nature de l'autre. Cet aspect compense souvent pour les autres aspects de tension qui peuvent exister dans la comparaison des thèmes.

Il est important de regarder les planètes qui sont les plus aspectées dans une relation. Si le Soleil et la Lune des deux personnes sont compatibles, il y a de bons indices d'union positive, de complémentarité. Mais si ces aspects n'existent pas et que par contre, on retrouve de nombreux liens impliquant Vénus et Mars, on peut en conclure que la relation est basée sur une compatibilité affective et sexuelle, sans qu'il y ait fusion entre les personnes au niveau de leurs objectifs, de leurs êtres supérieurs. Il peut aussi exister des unions où de bons aspects au Soleil et à la Lune indiquent une identité mutuelle, où des aspects harmoniques aux Mercure favorisent une excellente communication intellectuelle, mais où les Vénus et Mars ne s'harmonisent pas, d'où problèmes affectifs et sexuels malgré une grande compatibilité par ailleurs.

Un autre point à considérer est lorsque la planète de l'un permet à l'autre de surmonter les problèmes liés à des aspects planétaires difficiles. Si, par exemple, un thème comporte un carré en T particulièrement difficile et que, dans l'autre thème, une planète forme des aspects harmoniques à ce carré en T, on peut s'attendre à ce que cette dernière personne aide l'autre à harmoniser les aspects de tension présents dans son thème.

Une relation importante faite pour durer comporte généralement au moins vingt-cinq interaspects majeurs. Plus il y a d'aspects entre deux cartes, plus il y a de points en commun et plus l'attraction peut être forte. Peu d'aspects sont susceptibles d'indiquer une histoire d'amour, association ou mariage de brève durée.

S'il existe entre deux cartes une majorité d'aspects harmoniques, la relation a des chances de bien fonctionner. Le contraire s'il y a une majorité d'aspects dissonants.

Conjonction: le plus marquant, l'aspect de l'expérience partagée ou de la communion. Préférable s'il se produit entre planètes individuelles et non identiques. Dans toute synastrie importante, il y a au moins une ou deux conjonctions proches.

Sextile: très positif au niveau de la communication. Les meilleurs: Soleil/Soleil, Soleil/Lune, Vénus/Mars, Soleil/Vénus, Lune/Mars, Lune/Mercure Lune/Lune ou Mercure/Mercure.

Carré: Quelques carrés en synastrie apportent du dynamisme, mais plusieurs entraînent conflits et rupture ou demandent de nombreux ajustements. Ce sont les aspects les plus problématiques. Des carrés entre «bénéfiques» ne sont pas carrément mauvais mais peuvent indiquer certaines différences dans l'application ou l'expression des besoins représentés par ces planètes, d'où possibilité de malentendus ou d'irritation entre les personnes concernées.

Trigone: Les deux astres s'apportent mutuellement de l'énergie. Très bon.

Quinconce: Il peut avoir une connotation karmique, signifier qu'un des natifs doit quelque chose à l'autre ou doit passer par un processus d'auto-transformation.

Opposition: ou contradictoire, ou complémentaire. En général, on peut dire que les oppositions représentent des échanges stimulants, même s'ils risquent de l'être trop parfois. Les meilleures: Soleil-Soleil, Soleil/Lune, Lune/Lune, Soleil/Vénus, Lune/Vénus, Vénus/Mars. Une opposition entre mêmes planètes peut être un excellent indice de complémentarité, en autant qu'aucune planète, de l'un ou de l'autre thème, ne vienne y faire des carrés.

Interaspects de l'Ascendant

Les indices les plus importants pour évaluer l'attraction entre deux personnes sont les aspects impliquant l'Ascendant d'une personne avec les planètes de l'autre. Toute planète formant un aspect à l'ascendant de l'autre influence la façon dont s'exprimera la personne dont l'ascendant est aspecté.

Pour qu'une relation soit durable et profitable, il doit exister un lien entre l'ascendant ou le descendant (ou les maîtres de ces secteurs) et le thème de l'autre personne. Toute conjonction entre ces facteurs et une planète de l'autre thème est très importante: elle indique la coloration générale de la relation.

conjonction, sextile, trigone Jupiter ou Soleil: L'ascendant devient plus épanoui, plus optimiste avec l'autre.

conjonction ou trigone Mars: L'ascendant est dynamisé par Mars, il peut ainsi s'affirmer avec plus de force et d'impact.

Saturne: Tous les aspects de Saturne à l'ascendant indiquent habituellement une relation importante et durable. La conjonction est souvent présente chez les partenaires conjugaux. La personne dont le Saturne est impliqué domine souvent l'autre, montre peu son attachement, mais celui-ci est toutefois très fort. La personne dont l'ascendant est impliqué se montre plus disciplinée avec l'autre. Il y a de la loyauté, mais aussi certaines contraintes. La vitalité physique est parfois atténuée par la présence de l'autre. Le trigone indique une relation souvent importante et durable. C'est une influence très constructive.

Interaspects du Soleil

Les interaspects du Soleil de l'un avec les planètes de l'autre indiquent la façon dont ce dernier respecte l'autre en tant qu'individu, la façon dont il l'encourage à atteindre ses objectifs.

Soleil-Soleil

même signe: on se comprend facilement, mais l'entente est assez neutre car il n'y a pas assez de stimulation, sauf pour les Scorpions qui, ensemble, s'autorégénèrent. Dépendant des aspects que reçoivent les Soleils, il peut y avoir compatibilité ou irritation mutuelle.

conjonction: indique grande compatibilité ou bien irritation réciproque.

dans deux signes successifs: peu de compatibilité, pas recommandé.

sextile: très bon, excellente entente, bonne communication, on a l'impression d'être sur la même longueur d'onde, échange d'énergie.

carré: risque de conflits. Au lieu de se nourrir mutuellement, les deux personnes se tirent l'énergie l'une de l'autre. Ça peut être stimulant au début, mais ça devient vite épuisant. Les natifs ont des objectifs qui ne s'accordent pas.

trigone: très bon. On se recharge mutuellement en s'apportant amour, enthousiasme, possibilités d'évolution et d'épanouissement. Grande compréhension de l'autre et similitude de buts.

quinconce: indique souvent une dette karmique entre les deux personnes. En général, elles doivent se rendre mutuellement service ou s'entraider pour une mutation psychologique. Peut être bon pour une relation thérapeute/patient.

opposition: les partenaires se rechargent mutuellement et se complètent (valable aussi pour les Soleils en signe opposé mais non en aspect). Mais certaines tensions et rivalités peuvent exister. C'est plus dur si les Soleils sont en signes fixes. Peut indiquer ou attraction, ou répulsion. Si une des deux personnes a le Soleil en opposition à Saturne, Mars, Uranus ou Neptune, les possibilités d'entente sont restreintes.

Soleil-Lune

Idéalement, au moins un des deux luminaires doit être en harmonie avec un luminaire de l'autre personne. Cela indique une identité mutuelle. Naturellement, plus l'aspect est proche, plus c'est fort, mais cette harmonie peut aussi exister si les luminaires ne sont pas en aspects mais dans des éléments compatibles.

conjonction, sextile ou trigone: un des meilleurs aspects entre thèmes comparés. Il indique attraction, sympathie, complémentarité, compréhension et harmonie. Le Soleil se montre protecteur envers la Lune.

carré: le carré est très conflictuel. Les tempéraments sont différents et le Soleil a tendance à être trop égocentrique, à vouloir dominer, à trouver la Lune trop sensible et émotive. La Lune risque de prendre les choses trop au sérieux.

opposition: l'opposition est très attractive et peut indiquer complémentarité, si les autres aspects sont majoritairement harmoniques.

Soleil-Mercure

conjonction, sextile ou trigone: bonne compréhension au niveau mental et nombreux intérêts communs. Il est facile de collaborer et de s'entendre.

carré: difficultés de compréhension, intérêts trop divergents. Le Soleil trouve Mercure superficiel et instable, il n'accorde pas de valeur à ses qualités mentales.. Conflits, mensonges possibles.

opposition: l'opposition apporte une stimulation mentale même si la compatibilité à ce niveau n'est pas des plus grandes. Il peut exister des différences de points de vue.

Soleil-Vénus

conjonction, sextile ou trigone: indique attirance et affection. Un des meilleurs indices est lorsque le Soleil de la femme est en conjonction avec la Vénus de l'homme, la femme répond ainsi à ce que l'homme recherche chez une partenaire. On trouve sympathie, admiration et encouragement mutuels, ainsi qu'un bon esprit de coopération, un goût pour les mêmes plaisirs.

carré ou opposition: attraction, mais pas toujours bon, surtout avec le carré. Le déséquilibre survient à cause d'une frustration sentimentale, de goûts divergents ou de sentiments de jalousie ou de possessivité.

quinconce: attirance et attraction, mais il est plus difficile d'atteindre l'harmonie.

Soleil-Mars

conjonction: excellent si le Soleil de l'homme est en conjonction au Mars de la femme. L'homme répond ainsi à ce que la femme recherche chez un partenaire, quoiqu'il puisse se montrer un peu dominateur. Cet aspect stimule l'ambition des deux personnes, mais il peut toutefois y avoir une certaine rivalité et agressivité. Forte attraction sexuelle.

sextile ou trigone: le dynamisme des deux personnes se complète, elles peuvent oeuvrer dans le même but. Chacun stimule l'énergie, la confiance en soi, le sens d'initiative et le courage de l'autre.

carré ou opposition: position explosive, beaucoup d'agressivité, de tensions, d'impatience, de heurts. Surstimulation, compétition entre les deux, absence de coopération.

Soleil-Jupiter

conjonction, sextile ou trigone: Jupiter renforce la confiance en soi du Soleil et facilite l'expansion du couple à de nombreux niveaux. C'est une relation sous le signe de la bonne humeur (ça vaut aussi pour les harmonies entre Vénus et Jupiter et Lune et Jupiter). C'est une relation où il y a tolérance, encouragement, confiance et générosité mutuels. Chacun a le goût d'aider et de protéger l'autre.

carré ou opposition: quelques incompréhensions entre les deux au sujet de leurs idéaux et de leur évolution. Jupiter peut faire des promesses qu'il ne tient pas ou le Soleil attendre trop de Jupiter.

Soleil-Saturne

conjonction: lien karmique où le Soleil a une dette envers Saturne. Cet aspect apporte stabilité, durabilité, mais le Soleil peut trouver cette relation frustrante, même si elle lui apprend la patience et la discipline. Saturne joue un rôle d'enseignant, mais peut se montrer trop critique ou décourageant. C'est toutefois un lien qui s'avère souvent très solide.

sextile ou trigone: capacité de faire face aux problèmes, d'assumer adéquatement devoirs et responsabilités. Saturne est facteur de stabilité pour le Soleil, tandis que ce dernier aide Saturne à développer sa confiance en lui. C'est un bon facteur de durabilité.

carré ou opposition: Saturne tend à miner la confiance et l'assurance du Soleil, à le critiquer, à trop exiger de lui ou à lui imposer beaucoup de restrictions.

Soleil-Uranus

conjonction: attraction magnétique; l'originalité et les nouvelles idées sont stimulées. Si dissonant, relation non conventionnelle sujette à la rébellion, aux réactions explosives. Les circonstances peuvent amener des séparations fréquentes.

sextile ou trigone: harmonie spirituelle, échanges d'idées stimulants, sentiments d'amitié.

carré ou opposition: position explosive et totalement incontrôlable apportant beaucoup de tension (plus fort avec le carré). Grande impatience de part et d'autre. Peut indiquer de fréquentes séparations.

Soleil-Neptune

Le Soleil trouve Neptune captivant, inspirant et charmant. Cet interaspect peut indiquer une union spirituelle, mais aussi un risque de déception ou de confusion.

conjonction: grande fascination et identification mutuelles. Position très inspirante mais porteuse d'illusion s'il y a une majorité d'aspects dissonants. Favorable pour ceux qui étudient l'ésotérisme ou la spiritualité. Sympathie, empathie, grande réceptivité et sensibilité l'un envers l'autre. Neptune peut se sacrifier pour le Soleil.

sextile ou trigone: puissant lien psychique favorisant une évolution spirituelle commune. Attraction romantique. Favorise intérêts communs pour musique ou ésotérisme.

carré ou opposition: porteur d'illusions, de déceptions. Risque de trahison de la part de Neptune. Manque de confiance réciproque, malentendus, parfois infidélité de l'un des partenaires.

Soleil-Pluton

Pluton stimule fortement l'évolution du Soleil mais cela peut se faire de façon dérangeante.

conjonction: risque de lutte pour l'autorité. Pluton peut vouloir forcer le Soleil à changer; il exerce une certaine influence hypnotique sur le Soleil, profitable ou non, dépendant des autres aspects.

sextile ou trigone: stimule l'ambition des deux partenaires. Favorable aux associations d'affaires ou aux relations politiques.

carré ou opposition: Pluton veut transformer le Soleil qui n'apprécie pas. L'opposition indique une puissante attirance physique mais le carré est violent et destructeur. Pluton risque de se montrer jaloux et exigeant.

Interaspects de la Lune
Lune-Lune

dans le même signe: très favorable, car on apprécie le même type d'ambiance et on a besoin de la même sorte d'intimité. Les émotions s'expriment sur le même mode; chacun s'adapte facilement à l'autre et est prêt à coopérer. Où qu'on se trouve, on se sent bien ensemble. Peut signifier deux âmes soeurs. Sentiment d'appartenir l'un à l'autre. Les Lunes en conjonction ou dans le même signe peuvent signifier un passé commun, peut-être antérieur à cette vie.

sextile ou trigone: grande compréhension au niveau de la sensibilité. Le sextile donne une communication très intuitive, quasi télépathique (quoique moins fortement que la conjonction).

carré: les deux personnes aiment vivre dans des ambiances et des conditions tout à fait différentes, d'où risques de conflits. La tension est très grande, aucun des partenaires ne se sent à l'aise avec l'autre. Il y a manque de compréhension et de patience face aux sentiments et aux humeurs de l'autre.

opposition: favorable, car ça indique des sensibilités complémentaires qui ont beaucoup à échanger et à partager (valable aussi pour les Lunes en signe opposé mais non en aspect). Certaines divergences existent toutefois au niveau affectif et émotionnel, mais cela ne semble pas nuire de façon flagrante à la compatibilité entre les deux personnes.

Lune-Mercure

conjonction, sextile ou opposition: compréhension instinctive entre les deux natifs, facilité à exprimer verbalement ses humeurs à l'autre.

carré ou opposition: difficultés de compréhension, intérêts divergents. La Lune peut mal interpréter les propos de Mercure et ce dernier peut se montrer critique ou impatient envers elle. En opposition, stimulation mentale rarement durable. La Lune trouve que Mercure rationalise trop ses sentiments.

Lune-Vénus

Les interaspects harmoniques de la Lune et de Vénus indiquent une grande loyauté et sont de bons indices de compatibilité affective, aidant à suppléer aux éventuels conflits.

conjonction, sextile ou trigone: facteur d'harmonie, de sympathie, de grande affection; chacun a de la considération pour l'autre et a un effet apaisant sur lui. Il y a de nombreux goûts et intérêts communs.

carré ou opposition: l'opposition amène une grande attirance et beaucoup d'affection. Le carré cause tension émotionnelle, extravagance et parfois infidélité; il amène plus de maladresse dans l'expression des sentiments partagés. Les goûts et les intérêts diffèrent

Lune-Mars

conjonction: la Lune est très sensible aux réactions de Mars. L'attraction sexuelle est forte. Mars peut se montrer trop dominateur, trop exigeant envers la Lune.

sextile ou trigone: bonne coopération dans des activités communes.

carré ou opposition: Mars énerve et irrite la Lune. Conflits et parfois violence. Il peut y avoir une forte attraction physique, mais aussi des réactions émotionnelles de nature discordante.

Lune-Jupiter

conjonction, sextile ou trigone: confiance et respect mutuels. Jupiter se montre tolérant, protecteur et généreux envers la Lune, il n'a jamais de ressentiment à son égard et s'il le peut, il exaucera toutes ses faveurs. Dans la conjonction toutefois, Jupiter peut se montrer trop indulgent pour la Lune.

carré ou opposition: la Lune surestime les promesses de Jupiter, attend trop de lui. Il peut y avoir quelques mésententes au niveau philosophique, religieux ou familial.

Lune-Saturne

conjonction: une certaine froideur entre les partenaires. Saturne tend à discipliner la Lune, ce qui peut la stabiliser ou la déprimer et la frustrer. Il risque d'affecter de façon négative ses humeurs et se montrer trop critique. Harmonique, Saturne procure stabilité et sentiment de sécurité à la Lune tandis que celle-ci lui apporte compréhension et sympathie. Ce lien peut s'avérer très durable.

carré ou opposition: la Lune a de la difficulté à exprimer ses sentiments à Saturne, car celui-ci les étouffe plus ou moins. Il peut se montrer injuste, manquer de considération envers elle; il se préoccupe peu de ses sentiments et la limite d'une quelconque façon.

sextile ou trigone: Saturne apporte un sentiment de sécurité à la Lune. Respect mutuel, favorable à une vie domestique calme.

Lune-Uranus

conjonction: cet aspect crée une grande attirance. Uranus exerce une certaine fascination sur la Lune, mais son côté imprévisible peut l'irriter.

sextile ou trigone: certaines facettes de cette relation sont inhabituelles. L'imagination de la Lune stimule l'originalité d'Uranus.

carré, quinconce ou opposition: instable et non durable en général. La Lune ressent beaucoup de tension et de remous émotionnels à cause du côté imprévisible d'Uranus. Il peut être bon de temps en temps de se séparer pendant de courtes périodes.

Lune-Neptune

conjonction, sextile ou trigone: puissant lien psychique, relation romantique et fascinante. Accord spirituel et souvent communication télépathique. Neptune saisit facilement les humeurs de la Lune.

carré ou opposition: illusions, déceptions. Tromperies, sensiblerie, confusion et incompréhension. Neptune risque de décevoir la Lune.

Lune-Pluton

Pluton peut aider la Lune à se métamorphoser ou encore la traumatiser, dépendant des interaspects qui se font.

conjonction: C'est tout ou rien! Attirance quasi hypnotique résultant d'un lien karmique. Parfois, transcendance spirituelle. Ou possessivité, jalousie et destruction de la part de Pluton qui cherche à dominer la Lune.

sextile ou trigone: favorable à une association professionnelle, politique ou d'affaires, ainsi que pour les gens qui sont engagés dans un processus de recherche ou de régénération.

carré, quinconce ou opposition: destructeur, problèmes sexuels. Pluton risque d'être possessif et manipulateur envers la Lune. Troubles domestiques et familiaux.

Interaspects de Mercure

Les interaspects de Mercure vont renseigner sur les tendances aux fluctuations, ainsi que sur l'harmonie au niveau intellectuel.

Mercure-Mercure

Les carrés ou oppositions de Mercure sont traditionnellement les plus grandes sources de problèmes dans une relation. Cela vaut aussi pour deux Mercure en éléments incompatibles.

conjonction: bonne compatibilité intellectuelle; les natifs partagent de nombreux points de vue et s'entendent bien.

signes successifs: on ne se comprend pas; la communication s'en ressent.

sextile ou trigone: pousse les facultés de communication et d'expression au maximum de leurs possibilités. Chacun stimule le développement mental de l'autre.

carré: une certaine réticence réciproque à se lier et à communiquer. Mais une fois ces barrières franchies, la relation peut être très stimulante. On pense et on communique de façon différente, on risque d'interrompre souvent l'autre, de ne pas être d'accord avec ce qu'il dit. C'est pire si le Soleil est conjoint à Mercure dans le thème individuel, car la personne n'est pas assez détachée de ses problèmes. Si les Mercure sont en signes fixes, c'est plus difficile, car chacun est entêté et refuse de faire des compromis.

opposition: stimule l'objectivité entre les partenaires. Plus difficile si les Mercure sont en signes fixes, car chacun tient obstinément à ses points de vue.

Mercure-Vénus

conjonction, sextile ou trigone: intérêts communs au niveau artistique, culturel et intellectuel. Mercure comprend bien les émotions de Vénus.

carré ou opposition: irritations mineures, surtout avec le carré. Mercure tient peu compte des besoins émotionnels de Vénus et peut se montrer froid ou calculateur.

Mercure-Mars

conjonction: Mars stimule les idées et l'expression de Mercure. Toutefois, la tendance à raisonner de Mercure peut se heurter au besoin d'action immédiate de Mars.

sextile ou trigone: stimulation mentale, chacun encourage la libre expression de l'autre.

carré ou opposition: nombreux arguments, impatience, irritation. La coopération est difficile.

Mercure-Jupiter

conjonction, sextile ou trigone: favorise le développement au niveau intellectuel, bonne collaboration et bonne volonté entre les natifs. Jupiter est tolérant pour les idées de Mercure.

carré ou opposition: Jupiter risque de trop vouloir imposer ses croyances à Mercure, de promettre plus qu'il ne peut accomplir.

Mercure-Saturne

conjonction: Mercure peut apprendre beaucoup de Saturne, mais celui-ci peut se montrer trop critique et décourageant face aux idées de Mercure. Il peut restreindre son besoin d'apprendre ou de s'exprimer librement.

sextile ou trigone: Saturne sait apporter à Mercure de bons conseils et des critiques constructives; il stabilise son esprit. Mercure, quant à lui, peut apporter de nouvelles idées à Saturne.

carré ou opposition: très frustrant. Saturne est décourageant et hypercritique; Mercure ne le supporte pas. Difficultés de communication. Les buts de Mercure peuvent rencontrer des retards et obstacles à cause de Saturne.

Mercure-Uranus

conjonction, sextile ou trigone: stimulation mentale, communication intuitive. Excellent pour l'échange d'idées.

carré ou opposition: grande tension nerveuse et mésentente intellectuelle. Confusion, impatience l'un envers l'autre (pire avec le carré). L'opposition peut signifier des séparations épisodiques.

Mercure-Neptune

conjonction: comme le sextile et le trigone, mais Neptune peut parfois sembler trop évasif à Mercure. Souvent, lien télépathique.

sextile ou trigone: communication télépathique entre les deux partenaires. Intérêts communs pour les idées psychiques.

carré ou opposition: déceptions, illusions, mensonges. Mercure ne comprend pas Neptune et Neptune nuit à la faculté de raisonnement de Mercure. Risque de fraude.

Mercure-Pluton

conjonction, sextile ou trigone: Pluton sait pénétrer l'esprit de Mercure et l'inciter à développer ses talents intellectuels.

carré ou opposition: néfaste et parfois très malsain. Position destructrice et perturbatrice. Pluton cherche à imposer ses vues à Mercure ou à agir subtilement sur sa pensée. Il y a certains risques de cruauté mentale.

Interaspects de Vénus
Vénus-Vénus

conjonction, sextile ou trigone: plusieurs intérêts et attitudes communs au niveau de l'amour, de l'art et de la vie sociale. Appréciation mutuelle. La conjonction indique une expression similaire de l'affection.

carré ou opposition: mélange d'attraction et de répulsion. Différences de goûts et d'attitudes envers les arts, la vie sociale, l'amour. L'affection ne s'exprime pas de la même façon, la façon de gérer les finances non plus. Plus fréquent dans les flirts que dans les relations durables.

Vénus-Mars

conjonction: forte attraction physique. Mars peut toutefois se montrer jaloux ou possessif.

sextile ou trigone: bonne entente au niveau sexuel.

carré ou opposition: très attractif au départ, cet aspect ne permet pas toujours la durabilité de la relation. Ça tourne plus vite au conflit à cause du côté brusque de Mars. Vénus le trouve trop impatient ou jaloux. Peut aussi indiquer de l'infidélité.

Vénus-Jupiter

conjonction, sextile, trigone ou opposition: aide et bénéfice mutuels. Chacun aime les mêmes loisirs et activités sociales. Relation basée sur l'optimisme, la considération, la générosité. La conjonction et l'opposition peuvent créer quelques extravagances ou il peut y avoir un fort accent sur l'apparence, les possessions matérielles.

carré: différences de goût. Peut indiquer un manque de franchise.

Vénus-Saturne

conjonction: lien karmique pouvant se révéler aussi intéressant et durable que frustrant et problématique. Généralement fidélité. Refroidit les sentiments. Saturne stabilise les émotions de Vénus, il se sent responsable d'elle, mais peut se montrer égoïste ou jaloux.

sextile ou trigone: Grande loyauté, sentiment profond d'engagement réciproque.

carré, quinconce ou opposition: difficulté à trouver le bonheur, que ce soit à cause de frustration affective, de problèmes d'argent, familiaux ou professionnels. Saturne risque d'être trop exigeant ou restrictif.

Vénus-Uranus

conjonction: coup de foudre soudain. Uranus a la propriété d'exciter la nature amoureuse de Vénus. Il y a une forte stimulation affective entre les deux natifs, un côté non conventionnel ou inhabituel. La relation peut être changeante.

sextile ou trigone: l'expression créative et affective est stimulée.

carré ou opposition: beaucoup de tension, d'instabilité. Uranus est trop imprévisible ou indépendant pour Vénus. Parfois liaison passagère décevante, séduction puis abandon.

Vénus-Neptune

conjonction: romanesque et grande sensibilité entre les deux partenaires, parfois, une certaine pitié. Neptune peut être très dévoué à Vénus et se sacrifier pour elle, mais il peut aussi la décevoir. Intérêts communs pour la musique ou l'art.

sextile ou trigone: profonde sympathie mutuelle, douceur dans les sentiments, amour quasi mystique, générosité et dévotion.

carré ou opposition: Neptune captive Vénus mais risque d'illusions, de déceptions. Amour romantique qui peut finir en séparation. Tromperie, parfois amour à sens unique. Erreur sur la personne; l'un risque de décevoir l'autre ou se montrer trop évasif, pas assez sincère.

Vénus-Pluton

conjonction, sextile ou trigone: Forte attirance physique. Avec la conjonction, Pluton peut se montrer jaloux, possessif et dominateur envers Vénus.

carré ou opposition: très destructeur, perversion, problèmes sexuels, possessivité, jalousie. Pluton est porté à manipuler Vénus, la forcer à se plier à ses désirs au niveau sexuel.

Interaspects de Mars
Mars-Mars

conjonction: la qualité de l'énergie, le goût de l'action et les désirs sont similaires. Dépendant des aspects, peut aussi causer de l'irritation, de l'agressivité, de la rivalité et de l'impatience.

sextile ou trigone: les désirs, l'énergie et l'action sont complémentaires, il y a une bonne coopération entre les deux. Bonne compatibilité au niveau sexuel.

carré ou opposition: conflits entre les désirs et actions des natifs. Tendance à interférer avec les actions de l'autre; la coopération est difficile.

Mars-Jupiter

conjonction, sextile ou trigone: Jupiter stimule l'ambition et les désirs de Mars. Optimisme, ambition et désir d'expansion.

carré ou opposition: les ambitions sont en conflit, différences d'opinion sur des questions morales ou éthiques. Tendance à l'impatience, à trop demander à l'autre. Pour une association d'affaires, propension à prendre des risques inconsidérés.

Mars-Saturne

conjonction: au positif, Saturne empêche Mars de poser des actions trop impulsives et Mars peut aider Saturne à être plus confiant en lui. Au négatif, Saturne bloque les actions de Mars. Celui-ci aime l'action rapide et peut être irrité par le côté trop prudent de Saturne.

sextile ou trigone: le courage et l'ambition de Mars se combinent à la prudence et au perfectionnisme de Saturne, ce qui peut conduire à des accomplissements solides.

carré ou opposition: très frustrant et problématique, surtout le carré. Saturne cherche à brimer Mars, à réprimer son sens d'initiative. Nombreux problèmes d'ajustement.

Mars-Uranus

conjonction, carré ou opposition: aspect explosif et difficile à manier. Agressivité et violence. Chacun veut agir comme il entend et la coopération est très difficile. Forte pulsion sexuelle (surtout pour la conjonction). Les partenaires doivent prendre une certaine distance de temps en temps. Avec le carré et l'opposition surtout, séparation possible.

sextile ou trigone: l'énergie, la créativité et l'indépendance sont stimulées de façon productive.

Mars-Neptune

conjonction: Neptune peut inspirer Mars et l'amener à sublimer sa nature du désir. Dissonant, Neptune risque de saper le courage de Mars, de le décevoir d'une certaine façon. Mars réveille les craintes et les anxiétés de Neptune. Relation où il est facile de développer une accoutumance à la drogue ou à l'alcool (vaut aussi pour le carré et l'opposition).

sextile ou trigone: Neptune inspire Mars, le calme, et celui-ci aide Neptune à lutter contre une tendance à l'inertie. Favorable pour travailler à des idéaux communs.

carré ou opposition: déceptions, illusions, coups d'épée dans l'eau. Agressivité et parfois violence. On se démoralise mutuellement. Neptune peut induire Mars en erreur et saper sa confiance en lui.

Mars-Pluton

conjonction: puissante attirance sexuelle (mais parfois tendance aux perversions), liaison passionnelle et souvent déchirante. Hyperstimulant pour toutes sortes d'activités. Aspect de transformation, d'initiation mutuelle et de remise en question. Ça peut tourner en rivalité.

sextile ou trigone: possibilités de grands accomplissements ensemble. Chacun renforce la volonté de l'autre. Favorable aux associations professionnelles.

carré ou opposition: conflits de volonté, chacun résiste à l'autorité de l'autre, problèmes d'ajustement au niveau sexuel, risque de violence physique.

Interaspects de Jupiter

Les interaspects harmoniques de Jupiter favorisent grandement la relation, amènent appréciation mutuelle et atténuent les autres difficultés présentes dans les interaspects. Ils renforcent, amplifient, amènent expansion ou légalisation de l'union.

Jupiter-Jupiter

conjonction, sextile ou trigone: confiance mutuelle, positivisme, humour. Excellente entente et bonheur. Similitude au niveau des idéaux, de la philosophie, de l'éthique. Tolérance et appréciation.

carré ou opposition: divergences au niveau des aspirations, de la philosophie, de l'éthique, de la justice, des croyances religieuses.

Jupiter-Saturne

conjonction, sextile ou trigone: bon pour les affaires, pour l'organisation du temps et des ressources financières. Avec la conjonction, Saturne risque de se montrer trop critique ou d'atténuer l'optimisme de Jupiter.

carré ou opposition: Saturne met des obstacles aux aspirations de Jupiter. Risque de mésentente au niveau des affaires et des finances. Saturne risque de miner la confiance et l'optimisme de Jupiter.

Jupiter-Uranus

conjonction, sextile ou trigone: stimule les intérêts philosophiques et spirituels. Uranus encourage Jupiter à élargir ses horizons. Chacun respecte la liberté et l'individualité de l'autre.

carré, quinconce ou opposition: Uranus incite Jupiter aux extravagances. Vision radicalement différente au niveau des idées sociales ou religieuses.

Jupiter-Neptune

conjonction, sextile ou trigone: la communication et les idées au niveau spirituel sont de première importance dans cette relation. Chacun est sensible aux objectifs spirituels de l'autre et partage des intérêts similaires à ce niveau.

carré ou opposition: déceptions, car ni l'un ni l'autre ne peut tenir ses promesses ou se montrer responsable. Difficulté à coopérer et à s'encourager au niveau des idéaux spirituels. Peu favorable aux associations qui demandent une confiance réciproque.

Jupiter-Pluton

conjonction: favorable ou non, dépendant des autres aspects. Pluton peut se montrer dominateur et possessif. Si harmonique, favorable au succès financier.

sextile ou trigone: ensemble, les deux personnes sont capables d'améliorer leur caractère et d'évoluer au niveau spirituel. Il y a souvent intérêts communs et prospérité financière.

carré ou opposition: il y a des frustrations, des aspirations qui sont en conflit; la coopération est souvent difficile.

Interaspects de Saturne

Les interaspects de Saturne sont stabilisateurs et nécessaires pour une union durable. Dépendant des aspects formés, Saturne peut tempérer, bloquer, réduire, concentrer, compliquer, déprécier ou faire durer. Arroyo dit que huit mariages légaux sur dix ont au moins une conjonction, un carré ou une opposition de Saturne à l'ascendant ou à une planète personnelle. S'il y a beaucoup d'aspects saturniens stressants dans une comparaison de thèmes, les personnes impliquées ont besoin d'une grande sécurité dans leur relation, et pour l'obtenir, elles pourront empêcher l'autre d'évoluer et de changer (c'est généralement la personne la plus marquée par Saturne qui agira ainsi).

Si quelqu'un a une ou plusieurs planètes en conjonction avec notre Saturne, ces planètes activent ce qu'il y a de plus vulnérable en nous, l'autre semble nous mettre constamment au défi d'affronter nos propres peurs et insécurités, qu'il le fasse consciemment ou non.

Au niveau karmique, les interaspects de Saturne peuvent révéler un schéma antérieur qui se répète comme ils peuvent signifier un manquement à des devoirs et responsabilités dans le passé qui doit être compensé dans le présent.

Les interaspects entre Saturne et les planètes personnelles se traduisent souvent au début par un sentiment de prudence, voire de méfiance envers l'autre personne. En général, c'est la personne dont les planètes personnelles sont aspectées qui se sentira ainsi et sera craintive d'amorcer la relation comme si, quelque part, elle sentait l'intensité du karma qu'il y a à vivre. Mais sitôt que la personne s'engage, elle commence à éprouver un sentiment de sécurité en compagnie de l'autre, sentiment qui ne semble être là que pour les maintenir ensemble le temps que certaines leçons soient apprises. Puis, avec le temps, Saturne peut devenir trop critique et autoritaire, refuser à l'autre son droit d'évoluer. Alors, ce dernier se sent limité, mais ressent aussi fortement l'ascendance que Saturne a sur lui. Chacun peut avoir l'impression d'avoir une dette envers l'autre (plus celui dont les planètes personnelles sont impliquées) et ils demeureront ensemble jusqu'à ce qu'elle soit remboursée (ce qui peut se conclure lors d'un transit majeur de Saturne).

Saturne-Saturne

conjonction: similitude d'attitudes en ce qui concerne la sécurité et les ambitions, les responsabilités et les limitations. Favorise les efforts constructifs en vue d'un but commun.

sextile ou trigone: chacun coopère efficacement au niveau des responsabilités et des questions de sécurité.

carré ou opposition: conflit dans l'attitude envers les devoirs et responsabilités, dans la façon d'assumer les besoins de sécurité. Chacun limite ou frustre l'autre. Il peut y avoir manque de confiance réciproque, des obligations ou des problèmes qui nuisent à l'harmonie.

Saturne-Uranus

conjonction: la prudence de Saturne peut aider l'ingéniosité d'Uranus à se canaliser de façon pratique et constructive. Uranus aide Saturne à se montrer plus ouvert au progrès, plus adaptable au changement.

sextile ou trigone: les nouvelles idées d'Uranus, alliées à l'expérience et à la prudence de Saturne, favorisent les efforts coopératifs en vue d'un objectif commun.

carré, quinconce ou opposition: Uranus bouleverse Saturne, le contraignant à des changements qu'il ne souhaite pas. Uranus se sent limité par Saturne et peut se révolter. Chacun a de la difficulté à s'ajuster à l'autre.

Saturne-Neptune

conjonction: Saturne discipline Neptune et ce dernier peut aider Saturne à élever ses ambitions à un niveau plus spirituel. Dissonant, chacun peut douter de l'autre, avoir de la difficulté à le comprendre. Douteux pour les associations impliquant des transactions financières.

sextile ou trigone: Neptune peut être une inspiration pour Saturne et ce dernier stabilise Neptune.

carré, quinconce ou opposition: Saturne ne peut compter sur Neptune et il en devient rigide et intolérant.

Saturne-Pluton

conjonction, carré ou opposition: Pluton défie l'attitude de Saturne envers les responsabilités. Il peut y avoir ressentiment mutuel.

sextile ou trigone: favorable à la planification commune et aux efforts unifiés. Bon pour ceux qui sont engagés dans la recherche, l'expérimentation, le développement des ressources naturelles.

Interaspects d'Uranus

Les interaspects d'Uranus peuvent indiquer la répétition d'un schéma de comportement spasmodique et imprévisible entre deux individus comme ils peuvent signifier que les deux personnes sont ensemble pour suppléer à un manque de liberté, de part ou d'autre, dans une vie antérieure. Ce sont des relations où le sens de la liberté et l'excitation prennent une grande ampleur. La personne dont l'ascendant ou les planètes personnelles sont impliquées peut s'irriter du fait que son partenaire insiste tellement sur son droit à la liberté. Des interaspects marquants d'Uranus incitent fortement à une relation originale, qui sort de l'ordinaire.

Uranus-Uranus

conjonction, sextile ou trigone: appréciation mutuelle, façon similaire de réagir concernant le progrès, la créativité, les nouvelles inventions et tout ce qui sort des sentiers battus.

carré ou opposition: points de vue différents concernant les domaines énumérés ci-haut

Uranus-Neptune

conjonction, sextile ou trigone: intérêts communs pour les questions sociales, occultes, psychiques ou mystiques.

carré ou opposition: intérêts divergents en ce qui concerne les questions sociales, occultes, psychiques ou mystiques.

Uranus-Pluton

conjonction: il peut y avoir intérêts et efforts communs ou chacun fait preuve de résistance en face de l'autre.

sextile ou trigone: chacun encourage la libre expression de l'autre ainsi que sa nature spirituelle.

carré ou opposition: confusion et conflits en ce qui concerne les buts spirituels.

Interaspects de Neptune

Les interaspects de Neptune indiquent tout aussi bien un amour merveilleux qu'un amour illusoire. On peut rêver son partenaire ou se tromper sur l'issue possible de la relation.

Les conjonctions de Neptune avec l'Ascendant ou des planètes personnelles de l'autre indiquent souvent une forte identité mutuelle avec l'autre, un quelconque sentiment d'obligation envers elle, ainsi qu'une propension à idéaliser l'autre, à se montrer très généreux et dévoué envers lui, sans espoir de retour.

Les carrés et les oppositions montrent que Neptune tente de se soustraire aux significations de la planète en cause de l'autre, qu'il éprouve un sentiment de désorientation, d'incompréhension face à cette planète.

Neptune-Pluton

conjonction ou sextile: idéaux communs, intérêts semblables au niveau musical ou spirituel.

Interaspects de Pluton

Ils peuvent indiquer une forme de manipulation, de pouvoir exercé sur l'autre ou une possibilité de transformation. Ils peuvent rendre l'union mystérieuse, cachée, mais pleine d'ardeur.

Pluton-Pluton

conjonction: conditions de vie similaires, idéaux et points de vue conditionnés par les mêmes facteurs.

10 Les maisons en synastrie

Il s'agit de positionner les planètes de l'un autour de la carte de l'autre et de voir dans quelles maisons ces planètes se retrouvent. Pour savoir comment on est perçu par l'autre, on place nos planètes et notre ascendant dans son thème. Les planètes de l'un tombant dans des maisons de l'autre stimulent ce secteur en question. Cela se fera de façon positive ou négative, dépendant des aspects reliés à cette planète et du facteur temps qui peut faire évoluer les choses.

Les maisons de l'un dans lesquelles se trouvent l'Ascendant, le Soleil ou la Lune de l'autre sont très importantes. Celles où tombent les planètes extérieures de l'autre le sont moins, à moins que ces planètes ne forment une conjonction étroite à un angle ou à une planète de l'autre personne.

Lorsque la planète de l'un tombe en conjonction avec la cuspide de l'autre, elle exerce une forte influence sur les questions touchant ce secteur, ou sur l'attitude psychologique de l'autre natif face à ce domaine.

Les planètes et l'Ascendant de l'un dans les maisons de l'autre

La maison ou s'inscrit l'AS de l'autre est celle où on sera le plus influencé par cette personne. Elle révèle également ce qu'on ressent au premier abord envers cette personne, de quelle manière elle entrera dans notre vie ou quel secteur de notre vie sera le premier marqué par cette rencontre. Si les ascendants sont en harmonie ou en opposition, c'est favorable. S'ils sont en carré, ça indique de profondes divergences de sensibilité et de tempérament. Si l'ascendant de l'un tombe dans le MC ou le FC de l'autre, ça donne de bonnes affinités.

La maison où s'inscrit le Soleil de l'autre se trouve dynamisée, vitalisée, et grâce à cette personne, on peut exprimer plus ouvertement ce que cette maison contient; ce secteur devient plus actif, plus créatif et plus rayonnant. Le Soleil peut aussi y apporter une influence stabilisante s'il est bien aspecté.

La maison où s'inscrit la Lune de l'autre est celle où s'exprime davantage de sensibilité et d'émotion. Elle indique de quelle manière la personnalité de l'autre nous affecte, nous fait réagir le plus. Elle révèle une certaine instabilité dans le secteur concerné mais elle favorise les changements.

La maison où s'inscrit le Mercure de l'autre est celle où s'échangent le plus d'idées et où la communication est la plus stimulée. Mercure peut rendre ou plus adaptable dans ce secteur, ou plus éparpillé, changeant et superficiel.

La maison où s'inscrit la Vénus de l'autre est celle où la plus grande harmonie peut exister (si harmonique). C'est un secteur où il y a attraction ou répulsion, dépendant des aspects.

La maison où s'inscrit le Mars de l'autre est fortement stimulée. C'est un secteur où l'autre nous incite à nous dépasser, à aller de l'avant. C'est aussi un secteur qui peut comporter des conflits, de l'agressivité.

La maison où s'inscrit le Jupiter de l'autre est celle où l'épanouissement est favorisé, où l'autre peut nous guider, nous conseiller, nous apprendre quelque chose. C'est un secteur de notre vie où l'on éprouve enthousiasme, sentiments de bien-être et d'expansion. Dissonant, il peut entraîner à des extravagances ou autres excès.

La maison où s'inscrit le Saturne de l'autre est celle où on a le plus à apprendre de lui, même si cela est ressenti comme limitatif et frustrant. Saturne nous apprend à nous détacher par rapport au secteur impliqué. Négatif, il crée la culpabilité, la limitation, la méfiance, la frustration et la peur. Ce peut être un secteur où on éprouve plus de malaise dans notre relation avec l'autre, mais où on peut y gagner davantage de sens du devoir, des responsabilités; on apprend à mieux définir ce secteur de notre vie. S'il est harmonique, le Saturne de l'autre nous permettra une meilleure discipline, nous aidera à atténuer certaines tendances négatives, à développer une plus grande confiance intérieure.

La maison où s'inscrit l'Uranus de l'autre est susceptible de changement soudain, d'inattendu; elle peut comporter un côté non conventionnel, se démarquer d'une quelconque façon. Harmonique, Uranus permet d'éprouver une plus grande liberté et indépendance dans ce secteur qui devient à la fois plus excitant et plus instable.

La maison où s'inscrit le Neptune de l'autre peut tout aussi bien indiquer de la confusion, des illusions et déceptions dans le secteur concerné que des sentiments d'inspiration, de fusion avec l'autre personne, d'éveil spirituel.

La maison où s'inscrit le Pluton de l'autre est un secteur que l'on doit modifier en profondeur par le biais de notre relation. Il demande souvent une destruction complète pour pouvoir rebâtir à nouveau. Cette transformation risque d'être difficile et perturbante, mais c'est une occasion de renaissance, de métamorphose.

Il est à noter que pour les gens d'un même groupe d'âge, Pluton, Neptune et Uranus se trouveront dans la même maison que celle du natif concerné. De ce fait, cela prend moins d'importance. On ne tient généralement pas compte de ces planètes, à moins qu'il y ait une grande différence d'âge ou que l'une d'elles se trouve conjointe à un angle de l'autre.

Les maisons angulaires, succédentes et cadentes

Il s'agit d'observer ici si ce sont nos maisons angulaires, succédentes ou cadentes qui sont les plus stimulées par les planètes de l'autre. Une importance particulière doit être accordée au Soleil, à la Lune et à l'Ascendant.

En maisons angulaires (I, IV, VII, X): La relation s'avère active, dynamique, elle se base sur une direction ou un objectif commun, sur une activité spécifique à laquelle les deux personnes impliquées participeront. Toute relation importante ayant des possibilités de durabilité a au moins une planète individuelle de l'un située dans l'AS ou le DS de l'autre (ou dans l'axe MC-FC, ce qui peut indiquer la recherche d'une image parentale dans l'union, ou une relation où l'un des deux partenaires joue un rôle dominant, où il détient l'autorité). Sans un contact marquant avec l'axe Asc-Ds, il est peu probable que la relation dure longtemps ou ait un sens bien défini. Cet axe a une importance majeure en ce qui concerne l'attirance initiale entre deux personnes. Si l'influence est très marquée, l'autre marque fortement l'identité du natif aux maisons angulaires.

En maisons succédentes (II, V, VIII, XI): La relation est basée sur la stabilité, sur des objectifs et des attitudes qui ne changent pas. Elle peut s'avérer durable et valorise les possessions et tout ce qui permet une plus grande sécurité.

En maisons cadentes (III, VI, IX, XII): L'impact de l'autre personne se fait à un niveau mental. Cette relation est basée sur l'apprentissage, le changement, le développement personnel; elle a quelque chose à enseigner.

Maisons de feu, d'air, de terre et d'eau

En regardant les planètes de notre partenaire tombant dans nos différentes maisons, il s'agit de déterminer quelles sont les maisons qui sont les plus valorisées entre les maisons de feu, d'air, de terre et d'eau.

S'il y a trop forte accentuation sur les maisons d'air ou de feu, il faut être prudent, car la relation risque de s'épuiser rapidement si elle ne possède des bases profondes sur le plan affectif et pratique.

Avec une accentuation trop forte sur les maisons de terre et d'eau, il faut aussi être prudent, car il peut y avoir de la manipulation, voire une propension à une certaine forme d'esclavage, les gens continuant à s'accrocher l'un à l'autre pour des besoins de sécurité, en dépit du fait qu'ils ne retirent rien d'autre de cette relation.

FEU: Maisons de vie ou d'identité (I, V, IX): Selon les planètes de l'autre qui tombent dans nos maisons de feu, elles encourageront ou réprimeront en nous un sentiment de bien-être, de confiance, d'optimisme. L'individu dont ces maisons sont accentuées verra son sens d'identité et sa confiance en lui fortement influencées par l'autre personne, pour le meilleur ou pour le pire. Quelqu'un qui a plusieurs planètes dans nos maisons de feu nous donne beaucoup de dynamisme et d'énergie .

En Asc: sentiment d'identité avec la planète de l'autre. Quand une planète située en V ou en VIII tombe sur l'ascendant de quelqu'un, cette dernière personne est très sensible au magnétisme de l'autre.

En V: affecte la façon dont on exprime nos émotions, notre créativité, la façon dont on vit nos loisirs.

En IX: influence les valeurs philosophiques, religieuses, morales. La planète qui tombe en IX peut favoriser la croissance ou la gêner.

AIR: Maisons relationnelles ou d'association (III, VII, XI): Les planètes de l'un tombant dans les maisons d'air de l'autre stimulent les relations avec les autres et la nature intellectuelle.

En III: la planète qui s'y trouve affecte la façon de communiquer de la III, modifie en bien ou en mal la façon d'établir des contacts avec l'entourage.

En VII: la planète qui se trouve dans la VII de l'autre stimule sa façon de s'associer, plus particulièrement dans les relations intimes. Elle peut modifier l'opinion que l'on se fait de soi, elle appelle à un partage équilibré des énergies en cause.

En XI: La planète qui s'y trouve, dépendant de ses aspects, aide ou nuit à la formation et au maintien de relations amicales. S'il s'agit de Jupiter ou de Vénus bien aspecté, la XI éprouve un fort lien d'amitié envers l'autre. Il est bon d'avoir des planètes de l'autre (ou l'ascendant) qui tombent dans notre onzième maison, car c'est la maison des amitiés et pour vivre une relation durable et profitable, il est important qu'il existe un sentiment d'amitié entre les deux personnes. Les planètes de l'autre tombant dans notre onzième maison indiquent que cette personne peut nous aider à exprimer nos désirs et à réaliser nos projets.

TERRE: Maisons temporelles ou possessives (II, VI, X): Les planètes de l'autre qui s'y trouvent indiquent quels sont les aspects de cette personne qui nous sont utiles, qui peuvent nous aider à atteindre nos buts. Si l'autre est d'accord pour atteindre les mêmes buts, ça va bien; sinon, il peut y avoir tendance à se servir de l'autre contre son gré pour satisfaire nos objectifs.

En II: La planète de l'autre qui tombe dans notre II stimule notre goût de posséder ou de contrôler les significateurs de cette planète chez l'autre personne. Mal utilisée, ça peut faire une relation manipulatrice. Bien utilisée, ça permet un impact positif sur les finances et les affaires, une profonde satisfaction mutuelle.

En VI: La planète de l'autre qui tombe dans notre maison VI influence nos habitudes, nos efforts de transformation. Elle pourra stimuler ou inhiber notre productivité.

En X: Les planètes de l'autre qui tombent dans notre maison X ou qui y font des aspects favorisent ou défavorisent nos ambitions et notre profession, notre réputation et nos besoins de reconnaissance sociale. Lorsque des planètes de l'autre tombent dans notre MC, cette personne a un rôle formateur à jouer dans notre existence, que cela se fasse par le biais d'expériences difficiles ou non. On éprouve souvent du respect pour cette personne, pour les qualités symbolisées par la planète en question. Une accentuation sur le Milieu du Ciel peut signifier des liens familiaux antérieurs, une ancienne relation parent-enfant entre les deux partenaires. Le Soleil de l'un en conjonction avec le MC de l'autre peut indiquer que ces personnes se retrouvent ensemble à cause d'un sentiment social commun. C'est très favorable pour une association professionnelle.

EAU: Maisons psychiques (IV, VIII, XII): Les planètes qui s'y trouvent indiquent les aspects ou les qualités de l'autre qui nous influencent émotivement, qui peuvent laisser une trace profonde en nous. Si une personne touche fortement nos maisons d'eau, elle sait trouver facilement nos points vulnérables et peut donc représenter une menace. Mais elle peut aussi jouer un rôle thérapeutique, car elle saisit bien nos limites, nos désirs les plus intimes.

En IV: Les planètes de l'autre qui tombent dans notre IV influencent nos émotions les plus profondes, les plus personnelles, notre capacité à se sentir bien et sécure en présence de l'autre, à apprécier la tranquillité du foyer.

En VIII: Les planètes de l'autre qui tombent dans notre VIII activent en nous des sentiments profonds, souvent de nature sexuelle et érotique. Elles indiquent aussi de quelle façon nos valeurs pourront être affectées. Elles peuvent mettre à l'épreuve notre sens des responsabilités concernant l'utilisation de notre pouvoir personnel ou nous pousser à une métamorphose.

EN XII: Les planètes de l'autre qui tombent dans notre maison XII éveillent notre intérêt pour l'inconnu ou nous rendent plus ou moins confus. Elles peuvent faciliter notre développement spirituel, mais nous rendent souvent craintifs ou mal à l'aise (dépendant des planètes impliquées et des aspects). Harmoniques, elles peuvent agir comme un soutien. Elles sont fréquemment en rapport avec les liens karmiques qui nous unissent à l'autre personne. Lorsque les planètes de l'un tombe dans la maison XII de l'autre, la douzième maison a le sentiment de devoir quelque chose à son partenaire. Il y a souvent une tendance à vouloir fuir une telle relation, mais les circonstances semblent obliger à faire preuve de dévouement, de générosité et de compassion envers cette personne. Si plusieurs planètes de l'autre tombent dans notre douzième maison, il peut se former une relation très subtile, voire télépathique. Si le Soleil de notre partenaire tombe dans cette maison, il est souvent capable de lire très facilement en nous, comprenant sans peine nos problèmes, nos sentiments et les parties de nous que nous préférerions garder secrètes.

11 La synastrie karmique

Deux personnes qui s'unissent malgré des indices d'harmonie insuffisants peuvent avoir entre eux un lien karmique à vivre.

Arroyo dit que les situations karmiques dans une relation peuvent se rencontrer plus particulièrement lorsqu'une des deux personnes se dit des choses comme: «L'autre a une forte emprise sur moi», «J'ai le sentiment de devoir quelque chose à l'autre», «Je me sens comme ensorcelé par l'autre».

Dans la comparaison de thèmes, on regarde Saturne pour le facteur karmique. La maison dans laquelle se superpose le Saturne de l'autre/est un domaine où le natif sera enrichi par le biais de son partenaire. Si le Saturne de l'un forme un aspect important au Soleil, à la Lune, à la Vénus ou à l'Ascendant de l'autre, il exerce une certaine emprise sur son conjoint, et ce dernier peut avoir l'impression de devoir quelque chose à Saturne.

De nombreux mariages présentent des interaspects avec Saturne. D'après Arroyo, les plus courants sont Saturne-Vénus, Saturne-Soleil et Saturne-Lune.

Dans le thème natal, Soleil, Lune ou Vénus en conjonction, sextile ou trigone à Pluton ou en maison VIII sont des indications de plusieurs rencontres d'âmes soeurs.

S'il y a des interaspects de carré, opposition ou quinconce entre planètes individuelles d'une part et Saturne ou Pluton d'autre part, ça indique des retrouvailles karmiques délicates.

Si le Saturne de l'un se superpose au Soleil, Lune, Vénus ou Ascendant de l'autre, on est en présence de deux âmes soeurs qui se sentent très attirées par des tendances à la fois sensuelles et spirituelles, et ce lien est généralement durable.

Lorsque plusieurs planètes de l'autre se retrouvent dans nos maisons IV, VIII et XII, il sait nous percer à jour facilement et on se sent vulnérable devant lui. Il faut s'ouvrir si on a confiance en lui, sinon le fuir.

Les interaspects de la Lune noire

Les conjonctions avec le Soleil, la Lune, Vénus ou Mars sont très attractives sexuellement. Il entre dans de telles relations un côté fatal, un lien karmique qui amène une attirance quasi hypnotique. Il est probable que la Lune noire vienne se faire payer une dette karmique.

Le vertex

Le vertex est considéré comme un point de fatalité ayant des incidences karmiques. C'est le degré qui se trouve immédiatement à l'ouest du natif au moment de sa naissance et par rapport au lieu de sa naissance. Pour calculer ce point, il faut d'abord trouver la colatitude de naissance en soustrayant de 90° la latitude du lieu de naissance. On regarde la table des maisons pour cette nouvelle latitude, en cherchant le MC qui correspond à la cuspide de la IV natale. L'ascendant ainsi trouvé est le vertex. Exemple: naissance à la latitude 45° 32', avec la cuspide de IV à 15° 12' Bélier. Colatitude: 90°- 45°32'= 44°28'. Dans la table des maisons, le MC à 15° 12' Bélier correspond à un TSE de 0 h 56' 00''. En descendant jusqu'à la latitude 44°, on trouve un ascendant à 2°00' Lion: c'est le vertex (on peut faire des ajustements plus précis pour trouver les minutes exactes).

Le vertex est significatif de rencontres karmiques. Des retrouvailles d'âmes soeurs sont indiquées s'il se superpose à Vénus, Lune, Soleil ou noeud nord de l'autre. Les retrouvailles sont plus négatives avec Mars, Saturne, Lilith ou Pluton et révèlent des dettes karmiques. Une superposition (ou opposition) impliquant le vertex montre la possibilité d'une évolution commune importante par la relation, particulièrement si le Soleil, la Lune, l'Ascendant, le Milieu du ciel ou le Fond de ciel est impliqué.

Les interaspects des noeuds lunaires

Noeuds en sextile ou opposition: bonne possibilité d'entente, car on s'apporte une aide mutuelle pour l'évolution.

En conjonction ou trigone: même conversion karmique à réaliser, facilite l'entente car les voies sont similaires.

En carré: les voies sont différentes, d'où entente plus difficile. Chacun peut bloquer l'autre. Dans de rares cas, prise de conscience mutuelle et grande transformation pour chacun.

La conjonction au noeud sud se réfère aux existences communes des deux personnes. Celle dont la planète est impliquée a une dette envers le noeud sud. La sorte de dette est en rapport avec la nature de la planète et avec la maison qu'elle gouverne dans le thème de l'individu auquel elle appartient.

La conjonction au noeud nord souligne une action commune à vivre. Il s'agit d'un lien karmique positif d'autres existences ou d'une première rencontre importante. En général, indice d'une relation qui se poursuivra dans la prochaine vie.

Superpositions au noeud nord

SOLEIL: favorise l'évolution spirituelle des deux personnes. Attraction puissante et confiance mutuelle. Excellente entente dans cette vie et la suivante.

LUNE: puissant lien karmique positif d'une vie précédente. Forte attirance et possibilité d'union. Stimulation émotionnelle, formation de lien positif pour les vies suivantes.

MERCURE: bonne entente intellectuelle et intérêts mutuels. Entraide dans les secteurs des Gémeaux et de la Vierge pour Mercure et dans la maison du noeud nord pour l'autre.

VÉNUS: bon pour l'union, attirance physique et sentimentale, affection sincère et confiance mutuelle. On s'harmonise à l'autre et on s'apporte beaucoup mutuellement. L'union se poursuivra dans la prochaine vie.

MARS: Mars aide le noeud nord à atteindre le succès. Passion et échange d'énergie.

JUPITER: grande tolérance mutuelle, entraide pour une évolution spirituelle. Confiance, espoirs réalisés et protection. Idéaux et croyances semblables, on se rencontre dans la vie suivante pour poursuivre une évolution commune.

SATURNE: Saturne enseigne au noeud nord, ou veut lui apprendre le sens du devoir ou des responsabilités ou de la patience.

ASCENDANT: le noeud nord peut guider l'AS sur sa voie. Parfois, voie commune.

MC: puissant lien familial datant de d'autres existences. Peuvent s'entraider pour une carrière

CHIRON: on partage une voie très originale et on s'entraide afin de développer nos talents uniques. Chiron peut guider le noeud nord sur sa voie. Évolution spirituelle commune.

Superpositions au noeud nord

Dans le cas de dette, chaque planète peut payer la sienne en rapport avec la maison dont elle est le maître.

SOLEIL: le Soleil a une dette karmique envers l'autre, d'où relation difficile malgré une grande attirance. Frustrant pour le Soleil.

LUNE: liens karmiques familiaux ou conjugaux assez difficiles sur le plan émotionnel et quotidien.

MERCURE: le noeud sud a un enseignement à apporter à Mercure. Parfois, poursuite d'un lien professeur/élève d'une vie précédente ou d'un lien fraternel. Mercure se sent obligé de rendre service au noeud sud.

VÉNUS: liaison ou union qui s'est mal déroulée dans une vie précédente. Union possible, mais non durable. Peut être à suivre.

MARS: rivalité et heurts, non durable. L'union précédente s'est terminée dans la violence.

JUPITER: Jupiter peut amener des avantages matériels au noeud sud pour se racheter d'une précédente vie, réparer une injustice.

SATURNE: le noeud sud peut en demander trop à Saturne, il en résulte souvent un blocage mutuel. Peut être favorable si Saturne joue le rôle de guide. Ces personnes doivent tirer une leçon de leurs vies communes et surtout ne pas limiter l'autre.

ASCENDANT: grande compatibilité, mais le noeud sud a tendance à «pomper» l'AS. Le noeud sud limite et frustre l'AS.

MC: lien karmique familial datant d'une autre existence. Le MC aide le noeud sud à établir des structures solides dans sa vie actuelle.

CHIRON: relation antérieure professeur/élève ou gourou/disciple. Chiron a quelque chose à enseigner ou à donner au noeud sud. Évolution spirituelle commune.

12 L'expérience partagée

Ce concept que Stephen Arroyo appelle ainsi est basé sur les interaspects étroits entre deux thèmes, à moins de deux degrés. L'expérience partagée se produit lorsque les positions de ces planètes sont activées par un même transit, en particulier par l'une des quatre planètes extérieures. Les aspects qui dénotent une expérience partagée sont les aspects qui nous apportent le plus d'indications au sujet des thèmes majeurs de la relation en question. On en trouve souvent un, deux ou trois de ces aspects dans les relations durables et importantes.

Le concept de l'expérience partagée nous permet de déterminer avec plus de précision les crises et cycles majeurs que deux personnes ont pu traverser, en tant que couple, et non en tant qu'individu. Il s'applique davantage aux planètes qui sont en conjonction ou opposition aux planètes de l'autre. Lorsqu'un transit touche ce point, chacun a un impact si fort sur l'autre que ça conduit la plupart du temps à un changement significatif à l'intérieur de la relation.

13 Le thème de rencontre

Le thème de la première rencontre contient des indications précieuses sur le développement ultérieur de la relation. C'est d'ailleurs selon ce principe que l'on se base pour établir un thème de lancement d'entreprise.

Dans toute rencontre importante, il y a plusieurs planètes du thème de rencontre qui se superposent ou font des aspects majeurs aux planètes natales des deux personnes. Ce n'est ni plus ni moins que des transits. Si, lors d'une rencontre, des transits notables ne se font que par rapport à un thème, ça peut indiquer que l'attirance n'est pas réciproque ou que seulement une des deux personnes souhaiterait poursuivre la relation.

14 Bibliographie

[1] Stephen Arroyo, L'astrologie, la psychologie et les quatre éléments , p. 218.

Joanne Chicoine, conceptrice et rédactrice : soledad (arobase) ntic (point) qc (point) ca
Nicolas Beuzeboc, webmaster
Hébergé par Mirweb