Un  petit (6.75 mètres) bateau

à gros moteur (500 CV)
qui fonctionne uniquement
à l'eau de mer ?



C'est sur :  http://luxury.blog.fr/

Voila l'engin, le "MIG 675" :









On en parle  dans "Le Télégramme" du  12/03/11  et aussi sur le site bateaux-essais.com.

Il en est également fait mention dans un  article de "Ouest France" :



Le site Quanthomme dédié aux "énergies libres" y consacre également une brève.

-------------------
Mise à  jour :
On en discute aussi -avec du pour et du contre (scepticisme oblige)- dans ce forum :
http://www.forum-bateau.com/bateau/moteur-marque/sujet771.htm

-------------------


Quelques caractéristiques techniques du MIG 675


Motorisation : Mercruiser 500 hp  (initialement moteur à essence).
Vitesse : maxi 70 nœuds - croisière 50 nœuds
Longueur : 6,75 m
Largeur : 2,5 m
Poids : 1300 KG
Catégorie : C 5 personnes


Comment cela marche ?


Selon "Le Télégramme", citant l'inventeur (Mr Angi Le Floch ) :

«La grande innovation réside dans l'absence de réservoir d'essence. J'ai développé un générateur autonome de 50.000 volts qui produit, à partir de l'eau de mer qu'il pompe, l'hydrogène qui alimente le moteur. Il n'y a aucun rejet d'oxyde de carbone ni de résidus polluants et on n'a plus besoin de passer à la pompe, une autonomie illimitée».


Est-ce  vraiment nouveau ?


Dans ce document pdf, sans doute non à jour, issu du site "Luxury", on parle de 70% d'économie.

Mais à présent l'inventeur précise bien 100%, c'est à dire qu'il s'agit d'un (gros) moteur qui fonctionne uniquement à l'hydrogène issu d'une électrolyse, non conventionnelle, de l'eau de mer. 

-------------------
Mise à  jour  :
Sur leur nouveau site web : http://www.luxury-sea.fr/

Il est bien noté :
"Bateau en aluminium d'une grande résistance et d'une légeretée incomparable, ajoutant à ceci une motorisation révolutionaire autonome de 500 CV, fonctionnant à l'hydrogène avec une alimentation direct sur l'eau de mer piloté par un automate industriel  haute résistance une commande tactile pour controler tous ses équipements."

Et encore :
"Motorisation hydrogène autonome sans réservoir et sans recharge, pas de rejet de CO2 , pas de passage à la pompe."

C'est clair.  Non?

---------------------------------

Jean Marc Moreau, en juin 2007, faisait faire un constat d'huissier attestant d'une consommation, sur un trajet aller-retour de 2.08 litres de gasoil avec "assistance hydrogène" versus 9.14 litres sans assistance,  soit une différence de 7.06 litres (plus de 75% d'économie). 

---------------------
Mise à jour (29/05/11)  : 
La Demande de Brevet D'invention de Jean Marc Moreau se trouve ici.
Oui, ce n'est  pas un brevet final. Les Zautorités ont-elles jugé que cela n'en était pas digne ?
Encore une autre technique. Celle çi  utilise une composante continue et une composante périodique.
---------------------

Jean Marc Moreau, et les autres inventeurs, utilisent chacun des  technologies différentes.

On peut, par exemple , à ce sujet,  citer également Stanley Meyer, Bob Boyce et la toute nouvelle voiture japonaise Genepax.

---------------------
Mise à jour (05/06/11)  : 
Le systéme de Bob Boyce est décrit en détail, à partir de la page 11, de ce document PDF de 49 pages.
Le "Water Fuel cell" de Stanley Meyer a été reproduit par RAVI et est expliqué dans cet  autre document PDF.
Vous pouver rechercher sur Google Ravi+Water+Fuel+Cell  pour  plus de précisions.
.---------------------

Ici : http://freenrg.info/Patents/Hydrogen/ on trouve toute une série de brevets sur des systèmes de production,
d'hydrogène (ou d'un mélange hydrogène-oxygène),  pas vraiment conventionnels.

Exemples :
Un des premiers :
US0603058 -  
ELDRIDGE D. J. CLARK - "ELECTRICAL RETORT" (Cornue électrique) - 26 avril 1898
Un autre  :
US2006676
C.H GARRET - "ELECTROLYTIC CARBURETOR". 1 Juillet 1932.


Est-ce vraiment possible?

C'est catégoriquement retoqué par la science "officielle."  
Le premier sceptique venu vous le dira. 

Exemple, cette vidéo de YouTube :
http://www.youtube.com/watch?v=qn480IwYi2g
ABSOLUTE PROOF IT IS IMPOSSIBLE FOR HHO TO INCREASE MILES PER GALLON

C'est clair.  Non?

Dans ce document  on nous assomme de calculs parfaitement exacts. Visiblement le comptable a  oublié un paramètre mais ne semble pas s'en rendre compte et préfère traiter toutes les personnes qui proposent des systèmes à assistance hydrogène de "modern day snake oil sales men"  autrement dit de charlatans (marchands d' huile se serpent =/= de poudre de perlinpinpin ) des temps modernes...

Souvenons nous, à la veille du XX ème siècle, Simon Newcomb (excusez du peu)  fit la démonstration mathématique de l’impossibilité du vol pour les objets plus lourds que l’air. Quelques jours après les frères Wright réussissaient leur premier vol en aéroplane. Mort de rire.....

Dans ce document Moray B. King nous dit que ce serait plutôt la science "officielle" qui ne chercherait pas dans la bonne direction :
http://freeenergynews.com/Directory/Electrolysis/Moray_King/wf-zpe5.ppt

Il  il est dit que la source serait l' Énergie du Point Zéro  et que, dans ce cas, la loi de la thermodynamique serait violée (excusez du peu).

Oui, "certains" prétendent aussi que cette fameuse  Energie du Point Zéro (Energie du Vide) existe bien, certes, mais "qu 'on ne peut rien en tirer". Dans ce, cas le professeur Claus W. Turtur qui a fait fonctionner un moteur électrostatique de faible puissance en puisant à cette source,  doit-il aussi  être considéré comme un charlatan ? 

Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance"  B. Fuller 



Coordonnées de l'entreprise :